Close

2020 Honda Africa Twin Adventure Sports

L’essentiel : une évolution majeure et un changement de direction pour le Honda Africa Twin Adventure Sports, désormais tourné vers les horizons lointains avec plus de confort, d’efficacité et de polyvalence. Le poids est en baisse de 5 kg tandis que le moteur affiche une cylindrée supérieure pour plus de puissance et de couple tout en répondant aux normes Euro5. Une centrale inertielle IMU 6 axes pilote désormais les différents modes de conduite, le HSTC ainsi que 3 nouveaux systèmes d’assistance : ABS en courbe, contrôle de cabrage et de délestage de l’arrière, sans oublier une fonction de détection d’entrée en courbe sur la version DCT. Le système EERA™ (Showa Electronically Equipped Ride Adjustment) est aussi proposé en option. L’instrumentation adopte un écran tactile TFT couleur de 6,5 pouces qui intègre l’Apple CarPlay® ainsi qu’une connectivité Bluetooth. La double optique avant à diodes est équipée de feux de jour tandis que le régulateur de vitesse, les poignées chauffantes et un chargeur électrique font partie de l’équipement de série

23 septembre 2019

Introduction

Il y a désormais plus de 30 ans que la Honda XRV650 Africa Twin a fait ses premiers tours de roues en Europe, et bien que son héritière actuelle, apparue en 2016, fût une toute nouvelle machine, elle n’en a pas moins hérité de tout l’esprit et de toutes les qualités qui avaient rendu le modèle originel si populaire.

C’est notamment cet équilibre parfait entre poids et puissance qui a conduit les premières générations d’Africa Twin au succès et c’est encore le cas aujourd’hui. Grâce à un dessin racé, à un moteur dynamique mais toujours disponible et une partie-cycle rassurante et confortable, la CRF1000L Africa Twin est elle aussi rapidement apparue comme un modèle de polyvalence au quotidien, une caractéristique qui explique son immense popularité tant auprès des aventuriers que des citadins ou bien encore des adeptes du tourisme au long cours.

En 2018, les deux versions de l’Africa Twin -transmission manuelle ou version à double embrayage DCT (Dual clutch Transmission), ont bénéficié de l’adoption du système de commande des gaz TBW (Throttle By Wire) avec ses trois modes de conduite, de fonctions supplémentaires sur le système de contrôle de couple HSTC (Honda Selectable Torque Control), mais aussi d’améliorations au niveau des conduits d’admission et d’échappement avec, pour bénéfices, une meilleure réactivité du moteur et une sonorité encore plus envoûtante. À la même époque apparaissait aussi la déclinaison Africa Twin Adventure Sports qui bénéficiait du même niveau équipement tout en y ajoutant une meilleure protection contre le vent, une autonomie accrue ainsi que des débattements de suspension légèrement supérieurs afin d’accroître encore son champ d’action.

Compte tenu de la très forte demande européenne et même mondiale autour de ce modèle (plus de 87 000 unités ont été vendues depuis 2016), 2020 sera une date qui marquera certainement, une fois de plus, l’histoire de l’Africa Twin.

Dans sa version standard, la CRF1100L Africa Twin* a été profondément redessinée avec un style « rallye » compact, agressif et davantage tournée vers le tout-terrain. Puissance et couple sont également en hausse tandis que le poids est en baisse, respectant ainsi les principes qui ont guidé la conception de cette machine depuis ses premiers jours.

Parallèlement, le contenu technologique, le confort ainsi que les capacités de la nouvelle CRF1100L Africa Twin Adventure Sports ont encore été améliorés, notamment grâce à l’adoption du système Showa Electronically Equipped Ride Adjustment (EERA).

Caractéristiques principales

Si la nouvelle CRF1100L Africa Twin Adventure Sport partage le cadre, le moteur et la position de conduite d’une version standard résolument tournée vers le tout-terrain pour 2020, elle entend bien assumer sa propre vocation : offrir à ses utilisateurs des capacités et des qualités de voyage au long cours inconnues jusqu’alors, sur route comme sur piste.

Ceci est désormais possible grâce à un grand réservoir de 24,8 l, à une protection accrue contre le vent provenant à la fois du carénage et de ses extensions, à une bulle réglable, à de robustes protections moteur, à un porte-paquet en aluminium ainsi qu’à des jantes Tubeless. Un chargeur électrique et des poignées chauffantes font également partie de la liste des équipements d’origine.

Afin de profiter du meilleur niveau de performance de la part de ses suspensions avant et, l’Africa Twin Adventure Sports est également disponible, en option, équipée du système Showa EERA qui propose quatre modes de fonctionnement par défaut (SOFT, MID, HARD et OFF-ROAD) qui couvrent tous les types de situation. Des modes auquel s’ajoute un mode “USER” pour des réglages encore plus précis. La précharge du ressort de l’amortisseur arrière peut également être réglée lorsque la machine est à l’arrêt.

Tout comme l’Africa Twin 2020 standard, le moteur de la version Adventure Sport revendique 7 % de puissance et 6 % de couple supplémentaires, avec un net regain de force sur toute l’étendue de la plage de régime. Cette nouvelle motorisation est conforme aux exigences de la norme antipollution Euro5.

Le cadre a également été totalement révisé et dispose dorénavant d’une boucle arrière démontable en aluminium, tout comme le bras oscillant inspiré de celui de la CRF450R.

Au cœur de l’Africa Twin 2020, une centrale inertielle 6 axes IMU (Inertial Measurement Unit) qui pilote non seulement les 7 modes du système de contrôle de couple HSTC mais aussi – et il s’agit d’une nouveauté 2020- le nouveau système anticabrage (3 modes disponibles), le système de freinage ABS actif en virage (qui dispose de réglages spécifiques au TT), le système de contrôle du délestage de la roue arrière et enfin le système de détection d’entrée en courbe associé à la transmission DCT.

Très visibles, les nouveaux feux de jour (Daytime Running Lights) participent à la sécurité tandis que le régulateur de vitesse est installé d’origine. L’Africa Twin Adventure Sport dispose également d’un système d’éclairage en courbe (géré par l’IMU) qui permet d’adapter automatiquement l’intensité de l’éclairage en fonction de l’angle pris par la moto.

Définie pour faciliter la maîtrise de la machine et augmenter le confort, la position de conduite se caractérise par une selle pluie fine mais aussi plus basse de 50 mm. L’instrumentation est confiée un écran tactile TFT couleur de 6,5 pouces qui offre une visibilité complète de tous les systèmes de la machine, en particulier le Showa EERA, le dispositif Apple CarPlay® ainsi que la connectivité Bluetooth.